referaty.sk – Všetko čo študent potrebuje
Zlatica
Piatok, 28. februára 2020
Jean Gionno životopis
Dátum pridania: 15.02.2004 Oznámkuj: 12345
Autor referátu: goldi
 
Jazyk: Francúzština Počet slov: 2 221
Referát vhodný pre: Stredná odborná škola Počet A4: 7.4
Priemerná známka: 2.94 Rýchle čítanie: 12m 20s
Pomalé čítanie: 18m 30s
 
Jean Giono naît a Manosque, le 30 mars 1895 dans une famille modeste.
Son pere, Jean-Antoine Giono, est un cordonnier, libertaire, autodidacte, généreux, que son fils évoquera dans Jean le Bleu. La famille paternelle restera d'ailleurs entourée d'une aura un peu mythologique, en particulier le grand-pere Giono, dont l'image qu'il s'en fait a travers les récits de son pere inspirera l'épopée d'Angelo, le hussard sur le toit.

Sa mere, Pauline Pourcin, dirige fermement son atelier de repassage. C'est elle qui tient les cordons de la bourse.

Mis a part pour quelques voyages, Giono ne quittera que tres rarement sa ville natale. Elle sera évoquée dans plusieurs textes (Manosque-des-Plateaux en particulier).

En 1911, Giono doit quitter le college, en seconde, pour travailler et contribuer a la vie de la famille. Il devient employé de banque a Manosque. La banque sera son cadre de travail jusqu'a la fin de 1929, année de la publication de Colline et de Un de Baumugnes. Ces années a la banque lui permettent d'abord de s'offrir quelques livres, les moins chers, ceux de la collection Classique Garnier. Il découvre ainsi L'Iliade, les tragiques grecs.

Fin 1914, Giono est mobilisé. En 1916, il participe aux combats, batailles de Verdun, du Chemin des Dames, du Mont Kemmel ou il est légerement gazé aux yeux. Il découvre l'horreur de la guerre, les massacres, un choc qui le marque pour le reste de sa vie. Il évoquera cette douloureuse expérience dans Le Grand troupeau, ainsi que dans ses écrits pacifistes des années 30.

De retour de la guerre, en 1919, Giono retrouve Manosque et son emploi a la banque.

Il perd son pere en avril 1920; épouse élise Maurin en juin.

Durant les années qui suivent, Giono écrit inlassablement. En 1923, il travaille sur Angélique, roman médiéval resté inachevé; il publie des poemes en prose dans la revue marseillaise La Criée. En 1924, son ami Lucien Jacques publie Accompagnés de la flute, des poemes en prose, aux Cahiers de l'artisan. Dix exemplaires sont vendus. Plusieurs textes paraissent dans des revues (Les Larmes de Byblis, Le Voyageur immobile...). En 1927, Giono écrit Naissance de l'Odyssée. C'est le roman fondateur, dans lequel on retrouve les éléments qui seront les themes de l'oeuvre a venir: l'angoisse et la fascination devant la nature, l'inquiétude panique de l'homme au contact du monde, la veine dionysiaque.
 
   1  |  2  |  3  |  4  |  5  |  ďalej ďalej
 
Podobné referáty
Jean Gionno životopis SOŠ 2.9988 387 slov
Copyright © 1999-2019 News and Media Holding, a.s.
Všetky práva vyhradené. Publikovanie alebo šírenie obsahu je zakázané bez predchádzajúceho súhlasu.