referaty.sk – Všetko čo študent potrebuje
Mikuláš
Piatok, 6. decembra 2019
Le Grand Testament, Le Cid, Les fables
Dátum pridania: 20.05.2005 Oznámkuj: 12345
Autor referátu: lucillie
 
Jazyk: Francúzština Počet slov: 770
Referát vhodný pre: Vysoká škola Počet A4: 2.4
Priemerná známka: 2.98 Rýchle čítanie: 4m 0s
Pomalé čítanie: 6m 0s
 
François Villon – Le Grand Testament
C’est une recueil de poèmes de 172 vers, écrit en 1461 ou 1462. C’est un long testament dans lequel l’auteur décrit sa vie. Sauf son corps, sa haine et son amour il n’a pas quelque chose d’autre pour laisser. Il regrette à sa jeunesse perdue et il s’effraye de la vision de sa mort. L’oeuvre malgré son ton combatif de quelque vers présente le poète comme un homme qu’il désire de l’amour et de la justice et qu’il a cédé sa gaieté mousseuse de sa vie d’étudiant.
L’oeuvre commence avec la description de vie de l’auteur, commen il vivait, qu’est-ce qu’il a fait, etc. Puis il y a beaucoup de ballades dans lesquelles il décrit des hommes dans sa vie, commen ils étaient et qu’est-ce qu’ils faisaient. Et puis il commence écrire le testament. Le testament est plus long et il est distribué tout aux hommes il connaisait. Cet oeuvre finit avec l’Epitaphe, la Ballade, dans laquelle Villon prie de pitié et la Ballade en coclusion de Grand Testament.

Les personnages : C’est un seulement l’auteur qui se produit dans cet oeuvre mais pas comme quelque personne, il est le narrateur.
A mon avis, je pense, que ce n‘est pas un oeuvre difficile, mail il est difficile pour lire parce que l’auteur décrit beaucoup de personnes de sa vie, leur caractéristiques et après quelques personnes vous ne savez pas qui est qui. Il n’a pas de l’action suivie. C’est seulement le décrire. On peut voir que les caractères de personnes sont même que dans l’époque actuelle.


Pierre Corneille – Le Cid
C’ est une tragicomédie en vers, écrit en 1637, divisée en 5 actes. L’oeuvre décrit la lutte de l’amour contre l’atteinte à l’honneur
Les personnages :
Don Fernando – le roi de Castille
Dona Uracca – la princesse de Castille, fille de Don Fernando
Don Diego – père de Don Rodrigo
Don Rodrigo – son fils (nommé « Cid » pour son héroïsme)
Don Goméz – le comte de Górmaz, père de Ximéne
Ximéne – sa fille
Don Sancho – le noble de Castille
Don Alonso – le noble de Castille
Don Arias – le noble de Castille
Leonora – la gouvernante de la princesse de Castille
Elvíra – la gouvernante de Ximéne
páža - le domestique de la princesse

L’oeuvre parle de l’amour entre Ximéne et Rodrigo qui et avalisée par le père de Ximéne. Malheureusement, le comte blesse Don Diego et lui veut se venger pour sauver l’honneur de sa famille. La vangeance est réalisé par Rodrigo. Ximéne veut aussi venger son père. Le roi, Don Fernando, consentit avec la bataille entre Rodrigo et Don Sanchéz et Ximéne doit d’accord, qu’elle épousera le vainqueur. Naturellement, c’est Rodrigo qui vaincrait mais Ximéne veut lui épouser, parce qu’il est le meurtrier de son père. A cause de cela, le roi, Don Fernando, envoyera Rodrigo lutter contre les Maurs en esprit que le temps est le meilleur médicament pour la douleur de Ximéne.

A mon avis, dans époque actuelle, on ne connait pas quelque chose comme lutter pour l’atteinte à l’honneur (si on ne perle pas d’enfer). Je ne pense pas que nous n’avons pas d’orgueil et l’honneur mais on résoudre les problémes autrement. Aussi on a meilleurs moyens.

Jean de La Fontaine – Les Fables
1) Le Loup et Le Chien
C’est la bataille contre : avoir faim mais être libre ou être repu mais
être en service de quelqu’un. Le chien qui n’a pas jamais eu le faim, dit le loup, qu’il a toujours faim, qu’il ne doit faire beaucoup, seulement garder la maison, amadouer de ses seigneurs et les protéger.

2) Le Loup et L’Agneau
Le loup qui a le faim veut manger l’agneau donc il cherchait la raison avec quelle il lui accuser. L’agneau tuojours plaidre lui même et quand le loup n’a pas d’autres raisons, simplement il lui mange.
L’enseignement : qui veut faire tort à quelqu’un, il trouve la raison toujours.

3) Le Renard et La Cigogne
Le renard est invité la cigogne pour le festin mais il a donné la soupe dans l’assiette plate. En revanche la cigogne est invité le renard pour le festin mais elle a donnée la viande dans les haut verres vitrés.
L’enseignement : un fois chacun se brûle.

4) L’Enfant et Le Maître
L’enfant tombait dans la rivière et presqu’il s’est noyé. Le maître est passé devant mais avant qu’il lui a épaulé il lui a raisonné par un moment.
L’enseignement : d’abord épaule lui puis raisonne lui.

5) Le Lion et Le Moustique
Le moustique est attaqué le lion et il a lui piqué si longtemps jusqu’alors le lion tombait par la fatigue. Le moustique parti altier et il jouir de la victoire mail il a pris feu à la toile.
L’enseignement : celui quel tourne le grand danger souvent meurt pour la petite bêtise.
 
Copyright © 1999-2019 News and Media Holding, a.s.
Všetky práva vyhradené. Publikovanie alebo šírenie obsahu je zakázané bez predchádzajúceho súhlasu.