referaty.sk – Všetko čo študent potrebuje
Slavomír
Pondelok, 22. apríla 2024
Le Pronom
Dátum pridania: 29.11.2005 Oznámkuj: 12345
Autor referátu: lucillie
 
Jazyk: Francúzština Počet slov: 2 352
Referát vhodný pre: Iné (napr. kurzy) Počet A4: 7.7
Priemerná známka: 2.96 Rýchle čítanie: 12m 50s
Pomalé čítanie: 19m 15s
 
2. A l'impératif :
Avec un impératif non négatif le pronom complément d'objet se place après le verbe (Prends-le. Embrasse-moi). S'il y a deux pronoms le complément d'objet direct vient en premier (Prends-le-lui. Soigne-le-moi).
Avec un impératif négatif le pronom complément d'objet se place avant (Ne le prends pas. Ne m'embrasse pas). S'il y a deux objets, le complément d'objet indirect vient en premier (Ne le lui prends pas). Même exception que ci-dessus pour "leur" et "lui".
3. Si l'objet est complément d'un infinitif, lui-même complément du verbe principal, le pronom objet se place immédiatement avant l'infinitif (Vous finirez par le réussir. Arriverez-vous à lui expliquer).
Exceptions : si le verbe principal est "voir, entendre, laisser, sentir, regarder, faire, envoyer", le pronom objet se place avant le verbe principal (Je le vois fuir. Je l'entends chanter. Je le regarde peindre). A moins, voir ci-dessus, qu'il ne soit à l'impératif affirmatif (Vois-le fuir. Entends-le chanter. Regarde-le peindre).

PRONOMS POSSESSIFS
Les pronoms possessifs ont la même forme que les adjectifs possessifs toniques (accentués) mien, tien, sien, etc. Les pronoms possessifs se forment en ajoutant l'article défini (le, la, les) à ces formes toniques.
Les pronoms possessifs varient en nombre, en genre, et en personne. Dans les formes ci-dessous, les personnes sont présentées dans cet ordre : 1er personne, 2e personne, 3e personne.
Un seul objet, un seul possesseur :masculin : le mien, le tien, le sien.
féminin : la mienne, la tienne, la sienne.
Un seul objet, plusieurs possesseurs :masculin : le nôtre, le vôtre, le leur.
féminin : la nôtre, la vôtre, la leur.
Plusieurs objets, un seul possesseur :masculin : les miens, les tiens, les siens.
féminin : les miennes, les tiennes, les siennes.
Plusieurs objets, plusieurs possesseurs :masculin ou féminin : les nôtres, les vôtres, les leurs.

PRONOMS DEMONSTRATIFS
Les formes des pronoms démonstratifs sont simples ou composées. Les formes composées s'obtiennent en liant par un trait d'union les adverbes "ci" et "là".
1. Formes simples :masculin singulier = celui
féminin singulier = celle.
masculin pluriel = ceux.
féminin pluriel = celles.
neutre = ce.

2. Formes composées :masculin singulier = celui-ci, celui-là.
féminin singulier = celle-ci, celle-là.
masculin pluriel = ceux-ci, ceux-là.
féminin pluriel = celles-ci, celles-là.
neutre = ceci, cela, ça.

Le pronom démonstratif remplace souvent un nom précédé d'un adjectif démonstratif (Veux-tu cette chaise ou celle-là). Pronom, il peut avoir toutes les fonctions du nom. Voir fonctions du nom. Quelques emplois particuliers sont présentés ci-dessous.
Ce : s'emploie très fréquemment comme sujet, presque toujours devant le verbe "être" (C'est très beau), ou devant un pronom relatif (Ce que tu me dis me surprend). "Ce" s'élide devant une voyelle, il s'élide en prenant une cédille devant un "a". (Voir ce pour les fonctions possibles, voir élision).
Celui, celle(s), ceux : doivent toujours précéder un participe, un complément introduit par "de", ou une subordonnée relative (Je vous donne celle de ma fille. Je vous présente ceux qui ont triomphé ce matin. Voici son dessin, voici celui réalisé par mon fils). Les autres constructions sont critiquées.

Les formes composées expriment un rapport nuancé par "ci" et "là". "Ci" exprime la proximité, "là" l'éloignement (Prenez celui-ci (le plus proche) je prendrai celui-là (le plus éloigné)). Dans une comparaison ou un parallèle, "ci" renvoie au dernier nommé, "là" au premier nommé.
Le pronom démonstratif a souvent un complément. Il fait partie, avec les indéfinis et les interrogatifs, des trois pronoms pouvant recevoir un complément (Ceux d'entre nous. Celle de mes amies, etc.).

PRONOMS INDEFINIS
La plupart du temps, le pronom indéfini remplace un nom introduit par un adjectif indéfini (Chacun se replia sur lui-même = chaque auditeur, chaque homme, chaque assistant, etc.). Le pronom indéfini sert à désigner de façon vague des êtres ou des choses dont l'idée est exprimée ou non dans le contexte.
Comme l'adjectif indéfini, il présente des formes variées et peut exprimer des quantités nuancées. Certains adverbes de quantité (beaucoup, combien, assez, peu) jouent d'ailleurs parfois le rôle de pronoms (Beaucoup sont revenus).
Forme des pronoms indéfinis :
personne, rien, aucun(e), d'aucun(e)s, nul(e)s, l'un(e), l'autre, l'un(e) et l'autre, ni l'un(e) ni l'autre, pas un(e), plus d'un(e), plusieurs, tout, on, quelqu'un(e), quelque chose, autrui, certain(e)s, autre chose, chacun(e), tout un chacun, d'autres.
On range dans cette catégorie des locutions du type : je ne sais qui, dieu sait quel, n'importe quoi, etc.
"Aucun", qui au singulier marque une quantité nulle (Je n'en veux aucun), garde au pluriel l'idée d'une quantité partielle (D'aucuns penseraient que tu l'as fait exprès = certains).
"On" peut être introduit par l'article défini (L'on s'amuse bien à ce que je vois). Il est toujours sujet.
"Nul" s'accompagne toujours de l'adverbe de négation (Nul ne veut bouger le premier). Il est toujours sujet et ne s'emploie qu'au singulier.
 
späť späť   1  |   2  |  3    ďalej ďalej
 
Copyright © 1999-2019 News and Media Holding, a.s.
Všetky práva vyhradené. Publikovanie alebo šírenie obsahu je zakázané bez predchádzajúceho súhlasu.