referaty.sk – Všetko čo študent potrebuje
Lukáš
Pondelok, 18. októbra 2021
Mme de La Fayette
Dátum pridania: 02.03.2006 Oznámkuj: 12345
Autor referátu: malin
 
Jazyk: Francúzština Počet slov: 600
Referát vhodný pre: Vysoká škola Počet A4: 1.9
Priemerná známka: 2.98 Rýchle čítanie: 3m 10s
Pomalé čítanie: 4m 45s
 
Elle était la seule auteur qui réussit à réaliser le roman qui, par sa simplicité, la vérité humaine de l'action placée à l'intérieur des personnages, reflétait l'esthétique du classicisme et préfigurait certaine évolution ultérieure du roman français moderne, le roman psychologique.

Marie - Madeleine Pioche de la Vergne est née à Paris en (1634) Son père était un écuyer appartenant à l'entourage de Richelieu et sa mère était une fille d'un médecin du roi et était au service de Mme de Combalet, nièce de Richelieu.

Mme de La Fayette est de petite noblesse, mais son érudition, sa beauté et la richesse de sa famille, lui ont ouvert vite les portes des salons parisiens. Après la mort de son père, sa mère se remarie avec Renaud de Sévigné, oncle de Mme de Sévigné, celle - ci devient l'amie intime de Marie - Madeleine. Elles resteront amies toute leur vie.

A l'âge de 16 ans elle commence à fréquenter le salon de Mlle de Scudéry et l'hôtel de Rambouillet. Elle devient mademoiselle d'honneur de la régente Anne d'Autriche. En 1655 elle épouse le comte de La Fayette qui a 17 ans de plus qu'elle. Ce mariage de raison lui vaut une vie sans passion mais sans tragédie. Les époux mènent une vie qui les satisfait tous les deux: elle fréquente les salons parisiens, se fixe dans son prestigieux hôtel de la rue de Vaugirard et y ouvre son propre salon.

En 1660 Mme de La Fayette fait la connaissance de la Rochefaucauld et se lie d'amitié avec lui. La Rochefoucauld la pousse à écrire et collabore avec elle. Elle publie les oeuvres anonymes ou sous le pseudonyme (Jean de Sergrais, poète et romancier français)

Dès 1662 elle publie une nouvelle historique la Princesse de Montpensier, puis Zaïde – un livre de deux tomes qui rencontre un grand succès. En 1678 apparait son oeuvre la plus connue – La Princesse de Clèves.

Ses romans portet les traites caractéristiques du roman classique – le roman est plus court, il puise le sujet dans l`histoire, tout en laissant libre cours à l`imagination. Le roman classique recherche l`unité d`action – le nombre des personnages se limite, les intrigues secondaires disparaissent.

Après la mort de son mari (en 1680) elle se retire pour se consacrer à la religion. Elle meurt en 1693 à Paris.

La Princesse de Clèves:

Elle était née selon une opinion longtemps répendue, grâce à la collaboration de La Rochefaucauld. De nos jours, on l'attribue à elle seule.

Le sujet du roman: l'action se passe à la cour des derniers Valois (seconde moitié du XVIe siècle). Aimée par le due de Nemours et l'aimant à son tour, la princesse de Clèves avoue son penchant à son mari qui, en proie à la jalousie, meurt de cet aveu. Cependant la princesse ne deviendra pas la femme du duc, elle ira s'enfermer dans un couvent. Elle a été indirectement

Deux conceptions de la vie et de l'amour s'y affrontent: l'honneur cornélien qui exige le dépassement héroïque de la passion, la sublime victoire du devoir - et l`amour-passion invincible, racinien qui s'empare tout à coup de la princesse et du prince de Nemours pour ruiner leur bonheur et même la vie.

La Princesse de Clèves est considérée comme le premier roman psychologique français. Le roman est réaliste par l'analyse psychologique, Mme de La Fayette décrit abondamment la vie intérieure de ses personnages: les sentiments, le combat intérieure de la princesse de Clèves qui doit faire le choix entre le devoir, l'honneur et l'amour passioné.

Autres oeuvres:

Histoire d'Henriette d'Angleterre (1720)
Mémoires de la cour de France pour les années 1688-1689 (1731)
La Comtesse de Tende (1724)
 
Copyright © 1999-2019 News and Media Holding, a.s.
Všetky práva vyhradené. Publikovanie alebo šírenie obsahu je zakázané bez predchádzajúceho súhlasu.