referaty.sk – Všetko čo študent potrebuje
Albína
Pondelok, 16. decembra 2019
Vincent Voiture
Dátum pridania: 18.01.2006 Oznámkuj: 12345
Autor referátu: malin
 
Jazyk: Francúzština Počet slov: 395
Referát vhodný pre: Vysoká škola Počet A4: 1.1
Priemerná známka: 2.98 Rýchle čítanie: 1m 50s
Pomalé čítanie: 2m 45s
 
Il était né à Amiens, le 23 février 1598, Il était un fils d'un marchand de vins, ce dont on le railla souvent, il occupa diverses charges à la cour. Dans sa jeunesse, il signa deux pièces, l'une latine, l'autre française, et une pièce de vers sur la mort d'Henri IV, qu'il récita, en 1610, comme écolier du collège de Calvi. Il était envoyé en Espagne par le duc d'Orléans, frère du Roi. Il fit des poésies latines, françaises, espagnoles, italiennes, et a laissé des Lettres. « C'est lui, au reste, dit encore Pellisson, qui renouvela en notre siècle les rondeaux, dont l'usage était comme perdu depuis le temps de Marot. »

Il fut présenté par M de Chaudebonne à l'hôtel de Rambouillet dont il fut un des oracles et où il excita un enthousiasme avec son sonnet d'Uranie; il fut admis à l'Académie française le 27 novembre 1634, et il y vint peu. Sa réputation de bel esprit s'était étendue à l'étranger, et lorsqu'il mourut, l'Académie porta son deuil.

Pellisson, écho de l'opinion de son époque, a dit : « Ses oeuvres ont été publiées après sa mort en un seul volume, qui a été reçu du public avec tant d'approbation, qu'il en fallut faire deux éditions en six mois. Sa prose est ce qu'il y a de plus châtié et de plus exact... la lecture en est infiniment agréable. Ses vers ne sont peut-être guère moins beaux, encore qu'ils soient plus négligés. »

« Voiture, dit Voltaire, donna quelque idées des grâces légères de ce style épistolaire qui n'est pas le meilleur, puisqu'il ne consiste que dans la plaisanterie. C'est un baladinage que deux tomes de lettres dans lesquelles il n'y en a pas une seule instructive, pas une qui parte du ceur, qui peigne les meurs du temps et les caractères des hommes ; c'est plutôt un abus qu'un usage de l'esprit. C'est le premier qui fut en France ce qu'on appelle un bel esprit. Il n'est guère que ce mérite dans ses écrits, sur lesquels on ne peut se former le goût ; mais ce mérite était alors très rare. On a de lui de très jolis vers, mais en petit nombre ». (Il y a une note sur Voiture, voir Ubicini), Sarasin a écrit une jolie pièce de vers: «La Pompe funèbre de Voiture». Sainte-Beuve lui a consacre deux Causeries du Lundi.

Il mort le 27 mai 1648.
 
Copyright © 1999-2019 News and Media Holding, a.s.
Všetky práva vyhradené. Publikovanie alebo šírenie obsahu je zakázané bez predchádzajúceho súhlasu.