referaty.sk – Všetko čo študent potrebuje
Eugen
Pondelok, 18. novembra 2019
Francophonie
Dátum pridania: 20.07.2006 Oznámkuj: 12345
Autor referátu: bahrom
 
Jazyk: Francúzština Počet slov: 1 174
Referát vhodný pre: Vysoká škola Počet A4: 3.8
Priemerná známka: 3.01 Rýchle čítanie: 6m 20s
Pomalé čítanie: 9m 30s
 
La francophonie, c´est cet humanisme intégral qui se tisse autour de la terre.“
L.S.Senghor

La Francophonie, la francophonie et l´espace francophone sont trois expressions, parfois les synonymes, mais le plus souvent complémentaires dans l´usage:
La francophonie avec un petit „f“ désigne l´ensemble des locuteurs, groupe de locuteurs et des peuples qui utilisent le français comme la langue maternelle, langue seconde, langue de communication ou de culture.
La Francophonie désigne le regroupement sur une base politique des Etats et gouvernements qui, réunis en Sommet tous les deux ans, définissent les orientations et les programmations de l´Organisation internationale de la Francophonie (OIF), dirigée par le Secrétaire général de a Francophonie.
L´espace francophone représentant une réalité non exclusivement géographique ni même linguistique mais aussi culturelle, réunit tous qui éprouvent une certaine appartenance à la langue française.

Depuis le traité de Versailles, le français a cessé d´être l´unique langue diplomatique. Aujourd´hui le français occupe onzième place des langues mondiales dans la hiérarchie de l´UNESCO et elle n´est plus si attractive qu´au début du XXe siècle. Une crise politique – la décolonisation a donné l´indépendance aux pays africaines, cependant ce sont eux qui redonnent la prestige à la langue française et forment une rempart à l´hégémonie américaine- la francophonie.
Tout a commencé au début de XXe siécle. En 1900, l´Association des pédiatres de langue française a été fondé. Dans cette époque-là, le géographe ONESIME RECLUS a inventé le terme de francophonie pour désigner la caracteristique linguistique des territoires ou le français était en usage. Il était contre les idées refletées dans le traité de Berlin en 1878, qui consistait à diviser le monde en dominants et dominés. Il voulait plutôt prendre pour critère de classement pas le statut d´État indépendent mais la langue. Il faisait une distinction entre les francophones de naissance et ceux qui adoptent le français comme moyen d´insertion dans le concert des nations. Onesime Reclus apportait sa contribution à l´effort de restauration du prestige de la France, qui était humiliée en 1870 par sa défaite devant l´Allemagne.

Malgré beaucoup d´initiatives prises par des associations et écrivains, la notion de francophonie restait en déclin jusq´au 1962 quand le président de Sénégal Léopold Sédar Senghor a repris cette notion dans un article de la revue Esprit intitulé « Le français dans le monde » Grace à lui, les pays africains souhaitaient établir entre eux et avec la France des relations différentes de celles de l´ancienne dépendance coloniale par le biais de la culture et de la langue.
Après l´Afrique, six millions de Québécois voulaient préserver leur identité entouré par 50 millions d´anglophones. De même, les Wallomns et les Bruxellois étaient anxioux de défendre le français face à la montée du néerlandais, conséquence de la puissance grandissante des Flamands dans la vie politique et économique. Les Jurassiens affirmaient avec passion leur particularisme francophone dans les cantons de Suisse romande : Geneve, Lausanne, Neuchatel, Valais et Fribourg.

Beaucoup d´organisations ont été fondés, nottament :
La Communauté radiophonique des programmes de la langue française
L´Association des universités partiellement ou entièremnet de langue framçaise (AUPELF)
L´Association internationale des parlementaires de langue française (AIPLF)
Le Conseil international de la langue française, etc.
L´Agence de Coopération Culturelle et Technique distingue quatre types d´États :

1.ceux qui ont pour seule langue nationale le français : France et Haiti
2.ceux qui emploient le français comme langue nationale, mais à côté d´autres langues : Suisse, Belgique, Luxembourg, Cananda
3.ceux dont la constitution déclare le français langue officielle et ou il est parlé par les plus favorisé : Afrique noir, Madagascar
4.ceux qui l´ont pour langue d´usage, parfois langue de prestige ou d´affirmation politique : Liban, Maghreb

Les noms assez important sont ceux des présidents africains comme p.ex : L.S.Senghor, Charles Hélou, Norodom Sihanouk, Hamani Diori,...
Enfin en 1986, la communauté francophone a atteint sa maturité avec le premier sommet des chefs d´États francophones à Paris. Ce sommet rassemble aujourd´hui 47 pays et décide d´une politique commune pour tous ses États. Le Conseil permanent de la francophonie est composé de 15 États membres qui se réunissent tous les deux ans.
Les sommets de la Francophonie

1999- Moncton
1997- Hanoi
1995- Cotonou
1993- Maurice
1991- Paris (Chaillot)
1989- Dakar
1987- Québec
1986- Paris

Pendant le Sommet de Hanoi en 1997 est née de l´initiative des 49 chefs d´État et de gouvernement réunis l´Organisation internationale de la Francophonie (OIF). L´idée exprimé par Boutros Boutros-Ghali, sécretaire général de l´OIF « la Francophonie dépasse de beaucoup le partage d´une langue »
Toutes ses efforts ont contribué à l´encouragement de certaines initiatives politiques au sein des pays membres, comme par example la loi 101 du Québec, appelée « Charte de la langue française » (1977) qui déclare le français la langue unique de la province.
La langue française est en lutte contre l´hégémonie de l´anglais. Les atteintes de l´anglo-américan au prestige du français se sont manifestées dans les domaines économiques, politiques et universitaire.

Á présent, ces atteintes touchent même le sport. Malgré les efforts des délégations francophones, l´impotance du français, langue officielle des jeux Olympiques depuis la recréation des jeux modernes par le baron Pierre de Coubertin diminue au fil des manifestations. Pendant les jeux d´Atlanta, les 1500 volontaires francophones prévus pour encadrer les sportifs ont été réduits à 200. Quant aux nouvelles technologies comme les télévisions numériques et multimedia, elles doivent toujours lutter pour attirer le plus grand nombre de personnes. La chaine francophone TV5 se voit concurrencée par les programmes en langues anglaise, allemande, espagnole ou italienne.

La langue française n´a plus de moyens de devenir une langue de domination, mais elle prend le visage d´une langue indépendante qui veut défendre des identités nationales fragiles. Aujourd´hui la cinquantaine de pays adhèrent à l´association franophone et ils sont repartis sur tous les continents. La communauté francophone a pris conscience de la notion de francophonie économique. Dans les pays du Tiers monde, les investisseurs francophones jouent le rôle primordial. Mais parfois les entreprises francophones veulent seulement gagner de l´argent, au détriment, de leur propre identité culturelle, parce qu´ils adhèrent à l´utilisation de l´anglais.
Ce n´est pas donc une seulement une bataille culturelle mais aussi économique ou les pays en reconstruction semblent de succomber à la langue anglaise. Mais pourtant la langue française bénéficie toujours de son prestige de « langue des libertés »
 
Copyright © 1999-2019 News and Media Holding, a.s.
Všetky práva vyhradené. Publikovanie alebo šírenie obsahu je zakázané bez predchádzajúceho súhlasu.