referaty.sk – Všetko čo študent potrebuje
Ľudomila
Pondelok, 16. septembra 2019
La lexicologie francaise I.
Dátum pridania: 25.01.2006 Oznámkuj: 12345
Autor referátu: bahrom
 
Jazyk: Francúzština Počet slov: 4 811
Referát vhodný pre: Vysoká škola Počet A4: 16.9
Priemerná známka: 2.97 Rýchle čítanie: 28m 10s
Pomalé čítanie: 42m 15s
 
Les qualités du signe
Le lien entre le signifiant et le signifié est arbitraire, il n´existe aucun rapport logique entre ces deux éléments/ p.ex.le cheval- kôň/ Chaque langue a sa propre façon de nommer le réel.
Le rapport constitutif du signe linguistique peut être consideré comme conventionnel et il s´impose aux usagers qui sont obligés d´accepter tels quels signes en usage dans leur communautés. Le signe linguistique est une abstraction de la réalité, on n´est pas obligé de voir les choses ou les objets pour parler de ces choses. Le signe linguistique est typiquement humain, le pouvoir et la capacité d´abstraction fait partie de la propriété de langage humain, aucun animal n´est pas capable de parler en absence du stimulus. Mais il existe les mots qui ne sont pas arbitraires et c´est le cas des onomatopées. Ce sont surtout les cris d´animaux ou les différents bruits.
On parle de la motivation, le rapport est motivé/meuh=mú, chuchoter/Les onomatopées sont aussi les verbes/murmurer/Ces verbes réproduisent le bruit.Les cris d´animaux sont les résultats des conventions dans les langues différentes/cocorico=kikirikí/

La connotation et dénotation
La dénotation correspond au sens objectif tel qu´on nous propose le dictionnaire.
La connotation est plus subjective et lié à l´expérience personnelle, au milieu sociale, à une époque, à la culture, à un contexte.
p.ex.le chien- le sens connoté- J´ai un chien à la maison
le sens dénoté- définition dans le dictionnaire
Le mot
Le mot est l´élément de base autrement appelé l´unité lexicale, les mots font l´ensemble de lexique.
La définition au niveau de la manifestation graphique: un groupement des lettres séparés à gauche et à droite par un blanc des autres éléments du texte, le blanc à l´écrit ne correspond pas au limite du code orale. Le français a l´accent syntactique et non lexicale, cela veut diré lié au mot, fixé pour chaque mot. Les critères principaux qui décrivent le mot sont d´origin sémantique et syntactique. Le locuteur n´a pas de liberté de changer l´ordre des éléments, ni d´insérer les autres éléments /p.ex.pomme de terre/

La distinction des mots
I.a) graphiquement et morphologiquement simple /école/
b) morphologiquement composé mais graphiquement simples /écolier/
c) morphologiquement complexes/pommes de terre/
Anticonstitutionnellement, le mot a la structure phonique et graphique stable, qu´on apprend à reconnaitre et réproduire. Il y a des mots qui ne contiennent qu´une seule morphème et les mots en contiennent plusieurs. Certains mots sont construits à partir de deux ou plusieurs unités lexicales qui ont l´autonomie dans la langue. La lexique regroupe les unités qui se distribuent sur plusieurs niveaux- niveau des morphèmes, des mots et des expressions.
II.Les mots monomorphematiques: les mots simples/le, un, à/ ou bisyllabiques/table, maison/ Ces mots donnent la forme du phonème mais il y a un status différent parce qu´ils sont à la fois des unités.
III. Les mots flèches et dérivés des groupes différents: 75% des mots du lexique française sonts les mots composés de deux ou plusieurs morphèmes, la connotation permet de les segmenter en morphèmes/p.ex.danserons, chanterons/
Il repose das le fait que les morphèmes peuvent être remplacés et aussi les autres radicaux des verbes/dans-/La morphème peut avoir des sens differents.
p.ex.le chanteur- un homme qui fait l´action
le douleur- une qualité

le moteur- un appareil
La connotation aide à diviser les morphèmes en 2 classes :
a)morphèmes lexicaux- lexèmes qui ont une autonomie sémantique/-eur/, un classe ouverte, elle peut être enrichie
b)morphèmes grammaticaux- grammèmes indiquent la relation des mots avec d´autres éléments de la phrase /adj.s-pluriel/une classe fermée. Le groupe des grammèmes est divisé par marques syntactiques (nombre, genre, mode, temps) et par les mots utiles (prépositions, conjonctions) qui marquent les relations entre mots dans la structure de la phrase ou assurent l´accentualisation d´une partie du discours- les déterminants /p.ex.dans-er-ons/
Les morphèmes grammaticaux présentent:
1)les affixes flexionnelles- ne créent jamais une unité lexicale, ils indiquent les relations entre les mots dans la phrase. Ils forment soit la morphologie flexionnelle qui étudie les flexions nominales et verbales (nombre, mode, temps).
2)les affixes dérivationels- ont une fonction sémantique, servent à former une nouvelle unité lexicale à partir d´une déja existante.
Un affixe flexionnel ne change pas la cathégorie grammaticale de la base contre un affixe dérivationnel peut changer la classe grammatical /chanteur-chanteuse/
Un affixe flexionnel présente une série close- les terminaisons verbales et ces affixes se combinent avec tous les bases verbales contre un affix dérivationnel présente un groupe ouvert et un affixe ne se combine pas avec toutes les locutions du même type /chanter-chanteur, aimer-aimeur/

La difference entre le radical et la base
Le radical est la base minimale après l´enlèvement de tous les affixes /dans-er-ons/
La base de formation est la forme obtenue après l´enlèvement d´un affixe /dans-er-ons/

Les allomorphes (les variantes)
Un morphème peut avoir deux ou plusieurs formes écrites ou orales du même sens. Les formes différentes doivent avoir une distribution complémentaire /prunier, pommier, citronier, oranger, pêcher- les arbres fruitiers- ce sont les allomorphes, ils indiquent le même sens mais avant „ch“ ou „g“ on a seulement –er/. L´étude de la distribution fait apparaitre que ier se trouve après n´importe quel consonne sauf  et z après lesquelles on rencontre „er“ qui ne se rencontre nulle part ailleurs /noyer-noix/
Il existe des mots composés et des locutions, ce sont les mots qui sont graphiquement complexes mais qui fonctionnent exactement comme les mots graphiquement simples /à pas de loup- tíško, kradmo, pomme de terre, pourboire/Les mots composés résident en juxtaposition de deux éléments qui peuvent servir de base à de dériver /anthropologue-anthropiant, logicien-logique/
Les unités complexes prinicipalement nominales ont 2 formes, les unités complexes uniquement nominales sont formés de trois mots/pomme de terre/. Les locutions sont plus complexes, ils contiennent plusieurs mots/au fur et à mesure/. Les mots complexes et locutions sont les unités figées, on doit les réproduire tel quels en bloque dans le discours.

Le sens des mots
Les mots n´ont sens que dans le context, le context donne le sens au nom /la bougie 1.sviečka, 2. sviečka ako súčasť auta-context spécifique/ Le context est marqué dans les dictionnaires par les abréviations- mat., astr., biol.
La phrase donne au nom les nuances particuliêres /Elle est bien pâle, son travail la fatigue énormement. Ces exercices fatiguent le coeur. Elle est très énervée, toutes les questions la fatiguent/
Les différents sens du mot qui prend selon le context s´appellent le champ sémantique/cette eau est fraiche- ce pain est frais/. Le champ lexicale forme les mots qui ont une relation avec les autres mots, ils sont liés autour d´un mot /habitation- ville, maison, appartement- meuble/

L´évolution du sens des mots
Cet évolution étudie les modifications du sens autour du temps, tous les mots ont un sens premier appelé aussi un sens étymologique. On peut distinguer les mots:
1.dont le sens étymologique n´a pas changé /viaduc/
2.dont le sens étymologique s´est éloigné ou est completement différent du sens original/embrasser/
3.dont le sens premier n´a régard qu´une locution figée ou ils ont le sens global/le vivre et le couvert/
Les procédés de changement du sens
I.le sens du mot peut changer son intensité, il y a 2 groupes
a.affaiblissment- les mots perdent la force du sens étymologique, les mots s´usent, les mots traduisants les sentiments, les émotions /12e siècle charme- šarm, čaro, v minulosti moc zaklínať/
b.renforcement- le mot adopte un sens plus fort qu´un original /maitresse- milenka- relation charnelle sans être épousé, v minulosti une femme qu´on veut =pouser/
II.le sens du mot peut changer par rapport au sens étendu
a)par restriction- le mot avait jadis un sens générale mais aujourd´hui a un sens spécialisé/la viande- kedysi potraviny, dnes mäso/
b)par extension- le mot a un sens plus général qu´à l´origin, le sens du mot s´élargit, il prend plusieurs significations /corvée- travail collectif des paysans effectué pour les seigneurs dans le système féodale, aujour´hui une tache pénible executée à contre-coeur,cinéma- d´abord appareil cinématographe, aussi l´art, aujourd´hui le lieu/

Les néologismes
1)les emprunts /internet, software/
2)les mots nouveaux crées pour exprimer une nouvelle réalité /vionneisserie/
3)les mots anciens employés dans un sens nouveau /pirate 1.morský pirát, 2.vzdušný pirát/
4)les mots dérivés à partir d´un sigle- le mot formé du premier lettre surtout d´une organisation /OTAN/
5)une abbréviation- on enlève les derniers lettres /le resto, BD=bande désinée, bédéphile, OTN-onutiens/
6)un mot ancien qui était abrégé /manifestation-manif/

Les archaismes
1)les mots vieils qui ont disparu de la lanue commune /choir/
2)les mots actuels mais employés dans un context, sens disparu/chef d´organisation, chef d´État/

Monosémie et polysémie
Monosémie- le mot a un sens, souvent les termes scientifiques ou techniques /molécule/
Polysémie- les significations différents des mots s´appelent les homonymes sémantiques
Les monosémiques sont rares, le sens doit être exact, ils sont souvent empruntés du latin ou du grec ou parfois les langues modernes/internet/. Ils comportent aussi les locutions/un sens/.
Les polysemiques- le sens du mot dépend du context ou d ´interlocuteur /la terre/
Ex. Les prix doivent être affichés. Cet écrivain a réçu un prix au concours.
 
späť späť   1  |   2  |  3  |  4  |  5    ďalej ďalej
 
Copyright © 1999-2019 News and Media Holding, a.s.
Všetky práva vyhradené. Publikovanie alebo šírenie obsahu je zakázané bez predchádzajúceho súhlasu.