referaty.sk – Všetko čo študent potrebuje
Milan
Piatok, 27. novembra 2020
Trnava
Dátum pridania: 21.10.2002 Oznámkuj: 12345
Autor referátu: tong
 
Jazyk: Francúzština Počet slov: 3 997
Referát vhodný pre: Stredná odborná škola Počet A4: 13.4
Priemerná známka: 3.00 Rýchle čítanie: 22m 20s
Pomalé čítanie: 33m 30s
 

Les séjours du roi Louis I a Trnava furent fréquents et c´est la qu´ il mourut
le 10 septembre 1382.)
De cette période gothique date la majestueuse maison de Saint Nicolas et l´église de Sainte Hélene.
Pendant l´été 1432, la forteresse de Trnava fut occupée par les hussites qui l´avaient prise par ruse.
En 1466, la ville fut en partie détruite par les freres moraves et, en 1469, pour la plus grande partie,
par des incendies.
Apres la victoire des Turcs a Estergom en 1543, l´Archeveque et le Chapitre quitterent leur ancien
siege pour s´installer a Trnava pour environ 300 ans.
Au XVI siecle Trnava fut rendue célebre par les personalités qui y travaillerent pendant un certain temps : L´archeveque Mikuláš Oláh qui accueillit l´arrivée des jésuites et inaugura le séminaire,
Ján Sambucus – philosophe, collectionneur d´anciens manucsrits, médecin et historien, mécene
de nombreux talents, Mikuláš Telegdi qui fonda une imprimerie dans la ville.
Au XVII siecle, Trnava devint déja un important centre de commerce, de la production agricole,
viticole et artisanale.
Mais au meme siecle, Trnava recevait un coup apres l´autre pendant des émeutes contre les Habsbourgs de Štefan Bocskay, Gabriel Bethlen, Juraj Rákoczi, mais notamment pendant
l´insurrection de Imrich Thokoly ou la ville tomba en cendres, tuant dans ses flammes presque
4 000 personnes.
Il est difficile de croire que la ville ait pu devenir le centre culturel de la Hongrie pendant ce siecle
malheureux. En 1635, le cardinal Pétér Pázmány inaugura l´Université de Trnava, d´abord avec ses
facultés des Lettres et de Théologie, suivies plus tard par les Facultés de Droit et de Médicine.
L´Université fut destinée a toute la Hongrie, grace a sa langue d´enseignement – le latin, mais
évoluant dans un milieu slovaque qui la subventionnait économiquement. La moitié des professeurs
et étudiants furent Slovaques. L´Université disposait d´une riche bibliotheque, des archives, des collections ; elle avait un observatoire, une pharmacie, son propre jardin botanique, une riche collection d´oeuvres de musique utilisée par son orchestre, mais aussi une imprimerie productive.
Au XVIII siecle, en 1777, sur l´ordre de l´Empereur, l´Université fut transférée a Buda.
En 1792, le secrétaire du bureau de l´archeveque a Trnava, Anton Bernolák, constitua le siege principal de la Corporation savante slovaque.
Apres la bataille d´Austerlitz, Trnava fut traversée par les armes du maréchal Koutouzoff qui remercia personnellement la Mairie pour avoir nourri ses soldats et soigné ses blessés.
Au XIX siecle, en 1831, les citoyens de Trnava construisirent le théatre ou furent joués de grands opéras des le début.
Le premier chemin de fer reliant Bratislava a Trnava, construit dans les années 1838-1846 avait une traction par chevaux, la vapeur fut introduite en 1872.
En 1868 on construisit a Trnava la premiere grande entreprise industrielle agricole – la sucrerie.
En 1870 la Société de Saint Adalbert y fut fondée, et meme aux temps de l´oppresssion nationale,
quand Matica slovenská était fermée, elle maintenait la conscience nationale des Slovaques.
La cité historique de la ville fut sauvegardée meme pendant la traversée du front en avril 1945, pendant la seconde guerre mondiale.
Les plus grandes transformations de la structure architecturale historique survinrent apres la guerre, suite a la construction d´une architecture moderne et la banlieue vit naitre des quartiers tout neufs et
de nouvelles entreprises. Le nombre d´écoles secondaires spécialisées augmenta. A Trnava fut fondée la Faculté pédagogique
de l´Université Comenius, plus tard - la Faculté de la technologie des constructions méchaniques, et
en 1992 y fut ouverte a nouveau l´Université de Trnava. La ville dispose de sa scene dramatique permanente, de son musée abritant de riches collections et ses archives abritant des actes écrits depuis le XIII siecle.
 
späť späť   1  |  2  |   3  |  4  |  5  |  ďalej ďalej
 
Podobné referáty
Trnava SOŠ 2.9415 1290 slov
Trnava SOŠ 2.9573 1724 slov
Trnava SOŠ 2.9957 369 slov
Trnava 2.9741 602 slov
Trnava 2.9568 209 slov
Trnava 2.9622 351 slov
Trnava 2.9667 1979 slov
Trnava 2.9653 5192 slov
Copyright © 1999-2019 News and Media Holding, a.s.
Všetky práva vyhradené. Publikovanie alebo šírenie obsahu je zakázané bez predchádzajúceho súhlasu.